Pages

mercredi 8 février 2012

Les Québécois et l'orthographe

Avant de débuter, je précise que ce n'est pas un article visant à dénigrer qui que ce soit. C'est juste que nous avons tous les jours affaire à des gens qui ne savent pas écrire correctement.

Je ne critique pas, je constate !

Ça concerne absolument tout le monde. Les profs, les journalistes, les gens haut placés,... bref ceux qui sont censés donner l'exemple ! C'est surtout ça qui me sidère...

"Je prends pas ma chance, je mets deux marques de pluriel"

Personne n'est parfait évidemment (nous non plus cela va de soit), et ça arrive à tout le monde de faire des fautes, c'est juste que certaines fois c'est pas pardonnable. C'est pourtant assez simple de se relire ou de faire corriger son texte par un logiciel...

Malgré tous les outils à portée de main, on retrouve des fautes partout : dans les mails des collègues, sur les tickets de caisse, les panneaux d'affichage, les noms de rues, les articles de journaux, les sites du gouvernement... et j'en oublie certainement.

Un cas qui m'a pas mal marqué, c'est les sous-titres de TVA, la chaîne d'information. Dans l'entreprise où je travaillais avant, il y avait deux TV dans la salle de repos, mais comme il y avait des bureaux autour, le son était coupé, on avait donc juste les sous-titres. Alors je sais pas si le gars écrivait ça en live ou quoi, mais c'était pas mal drôle. Je me souviens avoir lu "oie laide" à la place de Ouellet.

Pas besoin de chercher bien loin, on a un bel exemple dans notre rue.

Il manque une troisième photo, où il est juste marqué Châteauguay. Le "de" s'est fait la malle.

Je ne suis pas de mauvaise foi lorsque je dis qu'un des logiciels les plus installés sur les postes au Gouvernement est Antidote, pour "ameliorer la qualité de la rédaction et de l'orthographie dans les documments techiques" (requête d'un usager...) Bon ok, lui il a des circonstances atténuantes, c'est un étranger.

Au delà de l'orthographe, il y en a aussi qui inventent des mots. Par exemple, saviez-vous que le mot chiot avait un équivalent féminin ? Moi non.

9 commentaires:


  1. Ouch, vous faites dans le sujet sensible là :) Le truc qui me rend folle c'est pas tant les fautes que le fait que les gens aient l'air de trouver ça normal, même dans des journaux ou des
    rapports ministériels....

    RépondreEffacer


  2. Oui je sais, je l'ai écrit il y a plusieurs jours et j'avoue j'ai hésité à le publier mais bon, je ne fais que dire la vérité après tout... :)


    Les gens finissent par trouver ça normal quand ça fait partie de leur quotidien.



    RépondreEffacer

  3. Ahhhh ouii, je suis choquée de lire sur des panneaux publics : bonne vacance, joyeuses fête.


    Et sans parler des fautes de grammaire ou bien simplement des tournures inexistantes : y'a pas personne, ça va l'arriver, fais toi en pas, inquiète toi pas, etc etc ...

    RépondreEffacer


  4. Les tournures de phrases, ça me gène pas trop à la rigueur, je trouve que ça donne une particularité à la langue :)


    C'est beaucoup dû au fait qu'ils traduisent littéralement de l'anglais.



    RépondreEffacer

  5. Tu as raison à 200%. Le niveau des Québécois en matière d'orthographe et de grammaire est désespérément lamentable. Et ils le savent. Il semblerait qu'ils aient eu à subir des réformes totalement
    stupides dans leur administration scolaire par le passé ... Je n'en sais pas plus.

    RépondreEffacer

  6. Bonjour,


    hahahaha j'ai adoré la dernière remarque, le féminin de "chiot".


    Je viens de découvrir le blog via ExpatBlog et je vais le mettre dans mes favoris.


    (pour la petit présentation : parisienne assistante de direction en projet d'expat. Si tout va bien visa de résident permanent d'ici un mois).

    RépondreEffacer

  7. N'y a-t-il pas des opportunités professionnelles pour les francophones maitrisant la langue française dans le cadre de la correction de la langue ?

    RépondreEffacer


  8. J'avais bien rigolé avec le chien aussi :D


    Merci et bonne chance pour l'expatriation !



    RépondreEffacer


  9. Je pense que oui, y'a du boulot on dira ! :)



    RépondreEffacer